Préface

Il y a, parmi ces livres, des perles qui étendent le champ de notre conscience…

 

Il était une fois, dans la vie de Caroline Guy, une période de boulimie spirituelle lors de laquelle les événements m’ont conduite à mettre mes compétences professionnelles au profit du magnifique monde de la spiritualité. Ces événements furent fortement appelés à venir sur mon chemin par l’énergie de ma passion à vivre selon le maître dans mon cœur.

 

Engagée envers moi-même à vivre le bonheur de ma vie, goûtant aux fruits qu’elle avait à m’offrir, me laissant guider au gré des diverses rencontres, toutes plus enrichissantes les unes que les autres, le jour « J » arriva : l’opportunité de croiser le chemin de France Morneau. J’étais loin de me douter que plus tard, je lui proposerais mon œil pour relire son premier ouvrage !

 

Cette croisée des chemins fut à la fois déterminante et puissante. Aux débuts de nos rencontres, lors de méditations guidées en groupe, je me souviens avoir été ébahie par la justesse et la puissance vibratoire de cette grande dame. Elle éveillait en moi des vibrations de vies passées, créait des ponts entre moi et l’énergie, utilisait l’aide des archanges pour nettoyer, puis amplifier mon Être, et m’inculquait des compréhensions à des degrés insoupçonnés de mon mental.

 

C’est ainsi que, nourrie par la portée spirituelle intense et élévatrice de France, très naturellement et à mon rythme, j’ai tantôt participé à ses méditations guidées, tantôt suivi divers ateliers. Puis, l’appel s’est vite fait sentir à m’initier au reiki par le biais de cette maître reiki Usui Karuna, et ce, jusqu’au niveau maître pour moi-même. Libre arbitre de toutes ces manifestations sur mon chemin de croissance et portée par la puissance de France, suivre ce rendez-vous personnel à m’engager dans la connexion avec ma conscience supérieure était évident pour moi.

 

Et le moment vint. France a accueilli mon offre de relecture et je me suis lancée dans cette aventure de relecture de La voie/voix de l’âme. Quel délice pour les yeux de l’âme, quelle nourriture enrichissante et quel défi personnel insoupçonné, car cet ouvrage va droit au but. Il appelle la destinée à se manifester et accompagne le lecteur dans un plongeon au cœur de soi, pour son plus grand bien.

 

Dans la vie, il y a des livres qui nous font rêver. D’autres nous font trémousser de peur, parfois d’envie. Certains nous font pleurer ou encore cheminer avec soi ou avec les autres. La plupart des livres divertissent ou ajoutent au lot de connaissances qu’une personne possède, mais peu jouent concrètement et profondément le rôle de faire coïncider des événements de la vie pour agrandir le champ de conscience et y ajouter de la lumière. Il est exceptionnel, en lisant un livre, de plonger au cœur de son Être, de dénouer des impasses et de se regarder profondément, d’un tout nouveau regard, dénué de l’ego, à partir de sa propre lumière, la lumière de l’âme, puis de se dépasser, de prendre de l’expansion. C’est le cas de ce tout premier livre de France Morneau.

 

Ce fut un honneur pour moi de pouvoir être aux toutes premières loges afin de recevoir la résonnance unique de ce livre. Non seulement cet ouvrage possède le pouvoir de repousser les limites de la conscience, mais il vient aussi affirmer, voire tester nos croyances et nos vérités. Décapsuler sa conscience, laisser les bulles émerger, tester le contenu, nourrir l’essence, puis agrandir le contenant, voilà la plus juste analogie pour décrire le travail qu’apporte la lecture.

 

Quel bonheur de lire un livre possédant l’art de donner l’impression au lecteur que l’auteure est assise devant lui, présente pour partager des notions afin de l’accompagner dans son cheminement personnel. C’est exactement la sensation ressentie à sa lecture. Loin d’être un ouvrage léger de week-end à l’eau de rose, il faut être prêt à accueillir les événements que la vie envoie sur notre chemin lors de la lecture pour aller toucher nos points d’ombre, ceux qui demandent de la lumière.

 

Et à travers ce cheminement, l’auteure nous amène toujours à reconnaître, à connecter, à vibrer au diapason des qualités les plus nobles de l’âme. Elle nous permet d’accepter les aléas de la vie tels qu’ils sont, de lâcher-prise et de fouiller en soi pour qu’émergent nos réponses, selon nos apprentissages, dans notre propre lumière.

 

Je souhaite à tous les lecteurs de vivre pleinement ce moment de rencontre avec leur âme. Je souhaite à l’auteure de poursuivre sa quête de transmission encore longtemps pour que l’éveil, émanant du partage si généreux des connaissances qu’elle canalise, puisse toucher mille et une lumières incarnées dans l’humanité.

 

Avec grande reconnaissance, merci, France, d’avoir mis ces bijoux sur papier et de propager les richesses intérieures qui t’habitent, qui te traversent, qui doivent faire ce chemin vers l’homme.

 

Que ta puissance, à travers ton humble partage, brille sur Terre, autant que dans les mondes intraterrestre et cosmique.

 

Ta fidèle complice dans la lumière,

 

Caroline Guy

Maître reiki Usui

Bachelière en communication, relations publiques

6-7325 Boul. Cousineau

St-Hubert, Qc, Canada, J3Y 8X1

info@francemorneau.com

  • White Facebook Icon
  • White LinkedIn Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 par France Morneau.  Aucun animal n'a été maltraité. Sans gluten ni produits laitiers, sans noix et hypoalergène